Melville, Gert   [Hrsg.]; Schneidmüller, Bernd   [Hrsg.]; Weinfurter, Stefan   [Hrsg.]
Klöster als Innovationslabore: Studien und Texte (Band 1): Innovationen durch Deuten und Gestalten: Klöster im Mittelalter zwischen Jenseits und Welt — Regensburg, 2014

Seite: 19
DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.hadw-bw.de/view/kai1/0020
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Le corps monastique entre
opus Dei et modernité


Un corps en tension
La doctrine chrétienne a un rapport ambigu au corps.* Deux moments émergent
dans l'Écriture qui l'inspire: Création et Incarnation. Dans le premier récit de la
Création, au sixième jour, Dieu crée l'homme à son image; il le crée sexué (« homme
et femme il les créa>F), l'exhorte à la fécondité et prévoit sa nourriture^ Dans le
second récit de la Création, Dieu modèle le corps de l'homme, puis lui insuffle
le souffle de vie. À partir de la côte de l'homme, il façonne la femme. L'homme y
reconnaît l'os de ses os, la chair de sa chair; et tous deux étaient nus/ S'ensuit la
chute^ qui, très tôt dans l'exégèse, fut identifiée à la tentation de la chair, avec de re-
doutables conséquences pour les filles d'Eve/ Viennent la nouvelle Ève et le nouvel
Adam. Dieu s'est incarné - «Et le Verbe s'est fait chair V - : son Fils unique est né
d'une femme. Il est ressuscité. Aussi le Symbole des apôtres proclame-t-il la foi en
la résurrection de la chair,^ tandis que la passion du Christ - qu'il subit pourtant du
fait d'une condamnation extérieure -, réitérée dans les passions des martyrs, devient
un passage obligé de la

1 Voir Jean-Claude ScHMiTT, La raison des gestes dans l'Occident médiéval (Bibliothèque des histoires),
Paris 1990, pp. 58-79.
2 Genèse 1, 27: m^seztAm et/etvAztm créait eos. Toutes les citations bibliques sont extraites de Biblia sacra
iuxta Vulgatam versionem, éd. Bonifatius FisCHER/Jean GRiBOMONT/Hedley Frederick Davis SPARKS et
al., Stuttgart 1975.
3 Genèse 1,26-31.
4 Genèse 2, 7-25.
5 Genèse 3.
6 Voir Elaine PAGELS, Adam, Eve and the Serpent, New York 1988, trad. Adam, Ève et le serpent, Paris 1989.
7 Jean 1, 14: Et ver^Mm c%ro est.
8 Symbole des apôtres: CreJo A [...] farm's resztrrectioMem («Je crois [...] en la résurrection de la chair»).
9 Voir Marc 8, 34: Et co?zfoc<%t<% t%?A: c%m Jitcip%/z't sttz's Jixit eis/ 'Ni ^%t's tm/tpost me se^Mt, beweget se
zpstzm et to/At ctMcem sM<%m et se^M%tM?* me" («Et ayant convoqué la foule avec ses disciples, il leur dit:
"Si quelqu'un veut me suivre, qu'il se nie lui-même, prenne sa croix et me suive"»). Un tel discours peut
difficilement refléter les paroles du Christ avant sa crucifixion.
loading ...

© Heidelberger Akademie der Wissenschaften